Déjà enregistré ?

Mot de passe oublié ?

Nouveau client ?
1ère boutique de sauces en France
Livraison dans le monde entier
Sauce Piquante utilise des cookies avec votre site. Avec votre consentement, nous les utiliserons pour mesurer et analyser l’utilisation du site (cookies analytiques), pour l’adapter à vos intérêts (cookies de personnalisation) et pour vous présenter des publicités et des informations pertinentes (cookies de ciblage).

Foire aux questions

méthodes de conversation longue durée

Nos méthodes de conservation longue durée

Si vous avez acheté des piments frais mais que vous ne pourrez pas tous les manger dans les 3 semaines à venir, nous vous proposons des solutions pour les conserver plus longtemps.

 

Avant toute manipulation : portez systématiquement des gants, la capsaïcine contenue dans les piments se dépose sur les doigts et peut provoquer des brûlures si vous vous frottez les yeux, le nez, le visage ou toutes autres parties sensibles de votre corps…

 

Méthode 1 : congeler ses piments frais

 

 

Il vous suffit tout simplement de protéger vos piments dans un sac congélation et de les mettre au congélateur. Vous pourrez les ressortir à chaque fois que vous en aurez besoin. Vos piments auront seront peut-être un peu plus mou mais le goût restera inchangé !

Une fois vos piments congelés vous pourrez les garder quelques mois au congélateur.

Méthode 2 : faire sécher ses piments

 

Une fois votre piment séché vous pourrez le conserver plusieurs années ! Avant de commencer,vérifiez chaque piment et ne gardez pas ceux qui ont :

  • des traces de moisissures
  • des traces blanches
  • une odeur suspecte

 

Rincez chaque fruit à l’eau chaude, essuyez-les à l’aide d’un torchon propre et enlevez la tige (sauf dans le cas où vous faites sécher vos piments à l’air libre).

 

1. Faire sécher ses piments au four

 

Coupez vos piments en 2 pour que l’intérieur sèche, puis mettez-les sur une plaque recouverte de papier cuisson. Mettez le four à 50° et y laisser sécher les piments le temps qu’il faut pour qu’ils soient complètement secs. Cette technique nécessitera plusieurs heures, plus les piments seront gros plus le temps sera long. Laissez la porte du four entre-ouverte pour laisser sortir l’humidité et pensez à retourner les piments toutes les heures.

2. Sécher les piments au déshydrateur

 

Placez votre déshydrateur dans une pièce bien ventilée. Laissez de l’espace dans la machine pour que l’air puisse circuler entre les piments. Réglez la température de votre déshydrateur entre 55 et 60°C puis laisser sécher entre 8 et 12h. Vérifiez de temps en temps et enlevez les piments déjà secs au fur et à mesure.

Vous retrouverez de nombreuses graines, mettez-le de côté pour planter vos piments l’année prochaine.

Une fois secs, vous pouvez conserver vos piments dans un sac de congélation fermé hermétiquement ou dans un bocal en verre.

 

3. Sécher vos piments à l’intérieur

C’est la méthode la plus économique mais également la plus longue. Si vous souhaitez faire sécher vos piments à l’intérieur, disposez les dans une pièce chaude (au moins 20°C), sèche (pour ne pas qu’ils pourrissent) et ventilée car les piments dégageront une petite fumée (invisible) mais qui irrite les yeux et le nez. L’idéal est d’utiliser un ventilateur et de laisser la fenêtre ouverte pour qu’il y a une circulation d’air dans la pièce.

Si vous avez des enfants ou des animaux ne leur laissez pas l’accès à la pièce.

Retournez les piments régulièrement et comptez 2 semaines au moins pour que vos piments soient secs.

 

4. Sécher des piments à l’extérieur

Le processus est long et dépend de la région dans laquelle vous habitez. Si vous habitez (comme nous) dans le nord de la France, vous risquerez d’avoir plus de difficultés…

Placez vos piments sur un drap au soleil pour les faire sécher plusieurs jours (voire semaine) jusqu’à ce qu’ils soient totalement secs. Pensez à les retourner chaque jour et à les rentrer la nuit si la température descend trop. Si vous souhaitez faire sécher vos piments coupés en morceaux, protégez les des insectes par un petit film.

 

Vous pouvez aussi attachez vos piments par la tige le long d’une corde et la tendre dehors, ce qui vous évite de devoir manipuler les piments tous les jours pour les retourner. Mais si vous avez beaucoup de piments, cette technique risque de vous prendre beaucoup de temps à mettre en place, et il vous faudra de la place pour les étendre.

 

Comment reconnaître quand votre piment est bien séché ? Un piment séché ne doit avoir aucune trace de moisissure, les piments secs doivent conserver une certaine flexibilité, inutile de les laisser complètement dessécher jusqu’à ce qu’ils soient bruns, ou durs comme de la pierre. Le piment doit être uniformément sec, fragile et avoir une peau douce.

 

Que faire de mes piments séchés ?

  • Rangez-les dans un sac congélation et utilisez-les pour faire des soupes, sauces et assaisonnements divers pour vos viandes, poissons et fruits de mers…
  • Placez-les dans un mixeur et préparez vous-même votre mélange d’épices pour créer votre assaisonnement.
  • Utilisez les graines pour replanter des piments l’année suivante.

 

–> Comment réhydrater un piment séché ?

 

Méthode 3 : salage des piments

 

Mettre vos piments en saumure vous permettra de les conserver plusieurs mois, c’est une technique très utilisée au Mexique.

 

Ingredients :

 

  • 500 gr de Jalapeno (par exemple) coupés en quartiers
  • 250 gr de carottes
  • 1 gousse d’ail émincée grossièrement
  • 1 cuillère à soupe de gros sel.
  • 1 cuillère à café de poivre
  • 700 ml de vinaigre
  • Ajouter quelques goutes de votre sauce piquante préférée

 

Recette :

 

Faire bouillir le vinaigre

Ajouter les carottes et faire cuire 10 minutes

Ajouter les autres ingrédients et faire bouillir 10 minutes

Retirer du feu, placer le tout dans un bocal en verre, laissez refroidir.

Fermer le bocal et réserver au frais.

Méthode 4 : faire des conserves de piment

 

Ingrédients

 

  • 1,3 kg de piments
  • 350 ml de jus de citron
  • 2 litres d’eau
  • 1,5 litres de vinaigre de cidre
  • 235 ml d’eau
  • 2,5 cuillères à soupe de sel
  • 3 cuillères à soupe de graines de céleri
  • 6 cuillères à soupe de graines de moutarde

 

Recette

 

­­Laver et couper les piments en tranches de 1 cm

Mélanger 350 ml de jus de citron avec 2 litres d’eau.

Mettre les piments dans la solution d’eau et de citron, puis réserver au frais pendant 18H00. Mélanger de temps en temps.

Sortir les piments de la solution d’eau et de jus de citron. Tremper dans de l’eau pendant 1 heure (au frigo). Recommencer cette opération 2 à 3 fois. La dernière fois sécher soigneusement les piments.

Préparer votre bain marie, et les verres pour les conserves.

Placer 1 cuillère à soupe de graines de moutarde et de céleri au fond de chaque conserve, y placeer les piments et laisser 2 cm d’espace.

Dans une casserole à part, faire bouillir le vinaigre et 400 ml d’eau salée. Puis mettre la solution dans chaque conserve. Les piments doivent être recouverts de la solution.

Stériliser vos conserves.

 

Méthode 5 : faire de l’huile au piment

 

Pour conserver vos piments vous pouvez encore faire de l’huile au piment.

Nettoyez soigneusement vos piments, faites-les griller sur le barbecue (pas trop longtemps), puis placez-les dans une bouteille et ajoutez :

 

  • 1L d’huile d’olive
  • Quelques branches de thym
  • 4 ou 5 piments de votre choix
  • 2 ou 3 feuilles de Laurier
  • 1 gousse d’ail
  • 10 baies de poivres

 

Laissez macérer un mois entier.